Tous dan la rue le 10 septembre contre Sarko!

Publié le par JG

La mobilisation à la veille de la venue de Sarkozy en Bretagne s'élargit, outre le rassemblement de Rennes le lundi 10 septembre à 18h30 place de la mairie des rassemblements sont prévus le même jour à la même heure devant les sous-préfectures de Lorient et Guingamp ainsi que devant le siège de la Fédération Loire Atlantique de l'UMP à Nantes. Par ailleurs nous avons envoyé ce texte à différentes organisations afin d'élargir la mobilisation de façon unitaire. Nous attendons leurs réponses.

Lors de son passage en Bretagne en mai dernier, Nicolas Sarkozy déclarait lors d'une visite au Cross-Corsen « Je me fous des Bretons » (voire article ci dessous). Cette affirmation révélée récemment est ressentie par beaucoup comme une insulte, elle s'inscrit dans la tradition de mépris du pouvoir parisien envers le peuple Breton. Pour nous elle est révélatrice du caractère profondément centraliste, ultra jacobin du nouveau gouvernement français. A la veille de sa venue au SPACE près de Rennes nous tenons à nous rassembler à 18h30 devant le siège de l'UMP à Nantes, pour rappeler au président de la France qu'il doit connaître et respecter le peuple Breton, mais aussi pour rappeler que nos choix de société sont différents de ceux du pouvoir parisien.

- L'UMP n'a pas obtenue la majorité des voix en Bretagne lors des dernières élections. Pour autant nous ne pensons pas que les bons résultats du Parti socialiste en Bretagne doivent être interprétés comme un vote d'adhésion à son projet politique, dont nous avons du mal à saisir les contours. Beaucoup d'électeurs se sont servis lors des deux scrutins du bulletin "
socialiste" pour rejeter la droite centralisatrice aujourd'hui au pouvoir.

-Sur le plan territorial plus de 4500 élus de Bretagne (de toutes tendances) et deux assemblées locales (le conseil régional et le conseil général de Loire-Atlantique) ont exprimé leurs souhaits du retour du Pays nantais en Bretagne. Avec Fillon comme premier ministre nous savons que nous avons bien peu de chances de voir cette revendication démocratique aboutir, puisque ce dernier est un partisan acharné de la région « Pays de la Loire » auquel le Pays nantais est rattaché d'après un découpage imposé par le... Maréchal Pétain (et repris depuis par tout les gouvernements successifs). Naoned e Breizh !

- Sur le plan linguistique la langue Bretonne est privée d'existence légale, puisque la France n'a toujours pas ratifié la charte européenne des langues minoritaires. Sarkozy a déjà déclaré qu'il s'y opposerait... En attendant ceux et celles qui souhaitent faire vivre cette langue se heurtent perpétuellement à l'opposition de l'administration française, notamment dans l'éducation et ce malgré le soutien d'un nombre important de Bretons. Brezhoneg Ofisiel !

- Sur le plan environnemental il existe une grande tradition de luttes écologistes en Bretagne, contre le nucléaire civil ou militaire. Visiblement le courant risque pas de ne pas passer entre le gouvernement de Paris et nous concernant le nouveau réacteur EPR et l'implantation de lignes Très Haute Tension... Sur ce point-là aussi et tout en restant évidemment solidaires de tout ceux qui refusent cette industrie ailleurs dans l'hexagone et en Europe, nous devons rappeler notre opposition à la politique de Sarkozy. Nann d'an Nukleel amañ pe e lec'h all !

-De nombreuses municipalités de Bretagne tout comme le Conseil Régional ont fait part de notre refus de voir s'implanter des cultures (notamment de maïs) génétiquement modifiées, là encore la volonté des Bretons est méprisée par le pouvoir français qui a choisit d'autoriser la culture de mais « OGM » dans le pays de Rennes et de Vannes sans même révéler aux élus concernés où se trouvaient ces cultures ! Non aux OGM en Bretagne ou ailleurs ! OGK er maez !

-Sur le plan social, les premières attaques contre le droit de grève du gouvernement, sa politique économique tournée vers le soutien aux multinationales et au grand patronat tout comme la volonté affichée de très nombreux élus UMP de s'attaquer aux acquis sociaux et aux chômeurs ne peut que susciter de notre part une opposition que l'on souhaite aussi combative et victorieuse que celle initiée par la jeunesse de Bretagne l'an dernier contre le Contrat Première Embauche.

-Enfin les projets de lois liberticides et sécuritaires du gouvernement doivent être combattues. Non aux réductions de libertés ! Abolition des lois anti-terroristes ! Non à la constitution de fichiers ADN pour ficher les opposants politiques et la population !

Il existe bien d'autres raisons de s'opposer au gouvernement (logement, immigration choisie, salaires,….) : les mobilisations ne manqueront pas cette année, commençons le 10 septembre à 18h30 devant le siège de l'UMP à Nantes. Ne nous laissons pas insulter sans réagir ! Nous avons le droit de décider chez nous en toute souveraineté de nos choix sociaux, politiques, environnementaux !

Rendez vous lundi 10 septembre devant le siége de la fédération 44 de l'UMP* à 18h30


*siége de l'UMP à Nantes: 4 place Dumoustier
                                   44000 Nantes



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bien que loin de la Bretagne, je vous soutiens: il y a des propos qui en disent long sur le personnage !!!!
Répondre